Bienvenue sur le site de l'Union Française des Maréchaux-ferrants.

Que vous soyez maréchal-ferrant, (chef d'entreprise, ouvrier ou en formation), vétérinaire, propriétaire et/ou utilisateur de chevaux : ce site internet est fait pour vous apporter quelques informations sur la Maréchalerie et sa pratique. Mais aussi sur la défense des intérêts de ceux qui exercent cette activité artisanale.

En effet, si la Maréchalerie est l'art et la science qu'exercent des artisans et leurs ouvriers auprès d'animaux qui sont très souvent leur passion. Celle-ci est, également, une activité économique d'une étonnante diversité.

Diversité qui découle des animaux sur lesquels on la pratique (équidés, bovidés ou autres ongulés) ou de la fonction de l'animal concerné (travail, loisir, production...) de la spécialité sportive parfois (courses au trot ou au galop, équitation western, concours hippique...) mais aussi des modalités d'interventions de l'artisan (contentions, parage, ferrage, fabrication de fers adaptés aux traitements de pathologie ou d'anomalies de locomotion, collage d'orthèses, régularisation de la table dentaire, tonte, écornage entre autres) voire des secteurs géographiques où il évolue.

Mais, c'est également une activité professionnelle dure et exigeante. Ce qui pose la question de la pérennité des entreprises de maréchalerie et de leurs dirigeants.

Exigeante, car elle a trait directement au confort, mais aussi au bien-être, des animaux que des propriétaires confient à des artisans. Objectifs qui ne tolèrent pas l'amateurisme et l'absence de conscience professionnelle. (ce petit quelque chose qui empêche le bon maréchal de se satisfaire de l'à-peu-près et pour qui : le détail, c'est l'essentiel ).

Exigeante et dure, car malgré un apprentissage suffisamment long, l'exercice de la maréchalerie demande une dextérité manuelle de chaque geste professionnel et impose des contraintes physiques importantes qui sont faciles à observer. Mais elle est, aussi, exigeante par la nécessité d'acquisition de  diverses qualités nécessaires lorsque l'on travaille avec des animaux ( calme, douceur, force, compréhension de la psychologie animale, connaissances de l'anatomie et de la biomécanique...). Le tout, au service d'une multitude de clients, aux ambitions et programmes les plus diverses (loisir, sport professionnel, élevage...)

Par ailleurs, l'exercice de la Maréchalerie, en France, est une activité réglementée. C'est-à-dire que l'on ne peut s'autoproclamer maréchal-ferrant ; comme d'autres voulant intervenir illégalement sur les pieds des chevaux se sont autoproclamés pareur naturel, pédicure ou podologue équin. Alors que le parage, intervention Ô combien importante pour le confort du cheval, nécessite une formation reconnue et suffisamment longue et complète. Il en va de même pour la pose d'orthèses. Mais d'ailleurs comment peut-on, par respect des animaux, intervenir sur leurs pieds sans compétences acquises par une formation tutorée et de solides connaissances, en la matière ? Dans le cas contraire : où est le bon sens des hommes de chevaux et des amis des équidés ?

Alors donc, l'exercice de la Maréchalerie nécessite légalement la possession d'un diplôme reconnu pour cet exercice (actuellement de niveau V dans la nomenclature française et de niveau III dans la nomenclature européenne) et l'inscription de l'entreprise (quel que soit son statut juridique et ses caractéristiques) au répertoire des métiers et de l'artisanat du département du siège social de cette entreprise; qui doit donc préalablement s'inscrire au centre de formalité des entreprises CFE.

Néanmoins, l'entreprise dont le chef ne possède pas la qualification minimale peut recruter un salarié qui possède cette qualification et qui assurera le contrôle effectif et permanent de l'activité.

Cette approche démontre l'immensité du sujet et c'est avec vous que nous pourrons mieux le cerner dans l'objectif d'améliorer les prestations des artisans et maîtres artisans maréchaux-ferrants.

Nous vous souhaitons une bonne visite et restons à votre écoute !

        Dominique FONSECA

Président

Le site de l'UFM est parrainé par :

Union Française des Maréchaux-ferrants - mentions légales-